Reprendre ses études: par où commencer ? 1/3

par Heïdhi

Coucou !

Comment allez-vous aujourd’hui?

 Je souhaite aujourd’hui vous parler d’un sujet qui me tiens à coeur mais qui je pense peut vraiment vous intéresser. C’est un phénomène de plus en plus d’actualité ces derniers années et qui concerne de plus en plus de personnes:  il s’agit de la reprise d’étude.

  • Et vous, comment vous sentez-vous dans votre travail ?
  • Avez-vous déjà envisagez la reprise d’étude ? Si oui, alors j’espère que cet article va pouvoir vous aider.

1. Reprendre ses études, de nombreuses questions se soulèvent…

Retourner sur les bancs de la fac, peut vraiment faire très peur!!

Et notamment après un arrêt prolongé ou tout simplement quand on a dépassé les 25 ans , c’est-à-dire exactement comme moi .

Le fait de vouloir reprendre ses études engendre de nombreux questionnements: que cela soit d’un point de vue pratique, moral, d’organisation mais surtout économique.

C’est donc une décision qu’on ne prend pas à la légère et je parle donc en connaissance de cause.

En effet j’ai eu le privilège de reprendre mes études, à deux reprises, la première fois ce fut après le bac.

 

2. La reprise d’étude qu’est-ce que cela veut dire ? 

  • La dernière fois je discutais avec mon amie de l’université à propos de la reprise d’étude. Elle aussi à pris le pari fou de reprendre les études et d’aller à la fac après une rupture de plusieurs années.

On parlait justement de notre vision de la reprise d’étude et de ce que cela voulait réellement dire.

Bien évidemment comme on pouvait s’y attendre nous avions une définition du terme « reprise d’étude » assez différent, non pas contradictoire mais différente et j’ai trouvé cela vraiment intéressant de connaître sa vision des choses.

Elle m’expliquait que le terme reprise d’étude n’était pas vraiment adéquate dans le sens ou nous apprenons tout le long de la vie et qu’il n’est pas normal de spécifier qu’il y a une reprise d’étude puisque que nous sommes constamment dans l’apprentissage et que nous étudions constamment, même si cela est d’une manière plus professionnelle. Elle indiquait en général aux gens qu’elle était en étude et non pas en reprise d’étude, voici donc une petite nuance qui à son poids.

  • Pour ma part, dans mes écrits et dans ma conception des choses le terme reprise d’étude englobe le fait d’avoir arrêter durant un laps de temps plus ou moins long l’activité scolaire à proprement parler. Ce que j’entends par activité scolaire c’est se rendre chaque jour dans un environnement dédié à l’étude d’une discipline, être évalué régulièrement par des examens et travailler pour l’obtention d’un diplôme.
  • Donc dans mes propos ce que j’exprime dans le fait de reprendre des études c’est: quitter le monde professionnel pour pouvoir retourner apprendre une discipline et retrouver un fonctionnement scolaire avec un apprentissage de cours régulier et avoir en partie un rythme de vie étudiant. Ce qui peut englober parfois le fait de redevenir étudiant à part entière, sans activité professionnelle et avec des revenus moindre.
  • Voilà ce que j’entends par le fait de reprendre ses études.
  • Est-ce que cela correspond également à votre définition de la reprise d’étude?

3. Reprendre ses études, oui mais pourquoi?

Personnellement après l’obtention du bac, j’ai d’abord essayé la fac mais rien de concluant.

Ensuite j’ai travaillé (ma situation personnelle m’y obliger) puis j’ai ensuite décidé de reprendre mes études par correspondance pour un BTS en Management des unités commerciales avec le CNED (je rêvais de devenir manager et de pouvoir gérer une équipe, mais ça, c’était avant ).

Après l’obtention de mon BTS j’ai donc eu la chance de travailler dans quasiment tous les secteurs du commerce: la grande distribution, les prestations de service, la vente en porte à porte, la vente par téléphone, la banque et je vous passe les détails :-).

Suite à un changement dans ma vie personnelle. Je me suis remise en question et je me suis donc demandé ce que je pouvais faire de différent. La vente, les objectifs, la pression ce n’était plus vraiment pour moi, et ça ne faisait plus partie de mes projets de vie.

Afin de me remettre en question de manière concrète j’ai fait un bilan de compétence avec Pôle Emploi.

Ce qui m’a vraiment aiguillé dans mon choix. J’ai mieux cerné mes objectifs, pu mieux me situer par rapport à mes attentes et cela m’a énormément aidé dans ma prise de décision. Et j’ai donc décidé de reprendre mes études et cette fois en psychologie.

Voici donc un rapide résumé de mon parcours.

Je me suis à plusieurs reprises posé plein de questions sur le fait de reprendre mes études. Et maintenant je suis une adepte de la reprise d’étude (rire).

Alors on va aborder ensemble les étapes qui pourraient vous permettre de mieux envisager votre reprise d’étude, de vous aider dans votre réflexion et dans votre prise de décision. De nombreuses questions sont à poser avant toute prise de décision, nous allons y réfléchir ensemble, en espérant que cela vous aidera.

Pour ne pas faire un article trop long, il se divisera en 3 parties:

  • La 1ère partie abordera les différents outils possibles pour vous aider dans votre  réflexion.
  • La 2ieme partie abordera les différentes questions à se poser afin de se décider.
  • La 3 ième partie traitera des avantages et des inconvénients que l’on peut rencontrer lors de la reprise étude.

 Quelles questions faut-il se poser pour bien réfléchir, et comment s’y prendre? 

La première étape qui peut aider dans la prise de décision c’est le: 

  1. Le bilan de compétence:

    Qu’est-ce que c’est

  • Alors son objectif comme son nom l’indique est de faire un bilan des compétences. Et faire le point sur les compétences accumulées au fil de son expérience professionnelle et quelle qu’elle soit.
  • Le bilan peut durer sur quelques jours, l’objectif est de faire le point sur toutes nos expériences professionnelles, de réfléchir aux différentes compétences que cela a pu nous apporter (ex: serveuse: permet acquérir une bonne gestion du stress, d’acquérir une bonne résistance physique, etc….).
  • Il y a aussi des tests à réaliser en général, des tests de personnalité, des tests qui aiguillent sur notre tempérament ou nos préférences professionnelles (travail en équipe ou seul, en extérieur, etc… Les tests permettent également de mettre en avant les aspirations si vous êtes plutôt carriériste ou non etc…
  • Pour les personnes qui sont encore jeunes et qui me lisent (je ne vous oublie pas ) et qui n’ont pas encore eu d’activité professionnelle à leur actif. Je vous conseille de vous renseigner auprès des centres d’orientation, la mission locale. Ils pourront vous apporter des informations notamment pour les personnes ayant moins de 25 ans. Une conseillère d’orientation sera à même de vous conseiller en fonction de vos aspirations.
  • Le bilan de compétence peut se faire avec un organisme en partenariat avec Pôle Emploi. Pour cela il faut effectivement être inscrit en tant que demandeur d’emploi et faire une demande de bilan de compétence.
  • Pour plus d’information vous pouvez vous rendre sur cette page directement: Pôle Emploi.
  • Il me semble que cela se fait toujours, à vérifier auprès de leur service. Et si il ne propose plus cette prestation.   Alors il toujours possible de se tourner vers des organismes spécialisés dans le domaine. En général ce type de structures emploient des psychologues du travail  qui seront vraiment apte à vous conseiller.
  • Cependant si vous ne passez pas par Pôle emploi c’est un service payant. Donc il est tout de même intéressant de se tourner vers les organismes concernés pour connaître leur tarif. Il me semble que cela vaut tout de même la peine de se renseigner :-).

 Voici également quelques sites qui peuvent vous aider, cela peut-être très utile:

  •  Le bilan de compétence est un super outil pour vous aider à faire le point. Mais même sans bilan de compétence vous pourrez tout de même prendre la bonne décision.

En espérant que ces quelques liens vous aideront.

N’hésitez pas à me donner votre retour sur ces sites, cela pourra aider aussi les autres personnes. 

Je vous dis donc à très vite pour la seconde partie. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

À bientôt.

Heïdhi. 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.